Référentiel des valeurs institutionnelles

Respect de la personne

Le respect de la personne se caractérise par la reconnaissance de l’altérité et un effort pour ne pas heurter inutilement autrui. Il renvoie à la dignité humaine, à l’intégrité physique, psychique, morale et spirituelle.

Au sein des structures de la Fondation MalleyPrairie, le respect de la personne implique la non discrimination des genres, la reconnaissance de l’autre dans son histoire de vie et sa subjectivité. Cet intérêt pour l’autre est considéré par les professionnel·les du CMP comme indispensable à un suivi approprié. Cela repose sur un respect mutuel entre collaborateurs et collaboratrices.

Accueil

L’accueil se caractérise par la capacité à recevoir la personne qui se présente à soi. C’est l’espace d’une rencontre entre disponibilités et attentes.

Au sein des structures de la Fondation MalleyPrairie, l’accueil est un rituel, une reconnaissance, une disponibilité favorable au processus d’accompagnement quel qu’il soit. Il est la première étape d’une conjonction entre prestations de l’institution, attentes ou besoins des bénéficiaires et du réseau, s’articule en fonction des circonstances

Equité

L’équité se fonde sur le sentiment du juste et de l’injuste. Elle se caractérise par la prise en compte des critères (l’âge, le danger, les ressources, les contraintes, etc.); là où l’égalité n’est pas pertinente, l’équité rétablit le juste.

Au sein des structures de la Fondation MalleyPrairie, l’équité vise à prendre en compte la singularité de chaque personne et de chaque situation; (histoire de vie, risques, danger, ressources, etc.). Elle se réalise en fonction des contraintes et des limites sociétales, institutionnelles et professionnelles. Quand la règle n’a plus de sens parce qu’elle contrevient à ce que les auteurs auraient souhaité, l’équité requiert de s’interroger sur son esprit plutôt que de la suivre au pied de la lettre. Une telle transgression demande transparence et argumentation.

Communication

La communication est autant basée sur la transmission d’informations concrètes que sur la participation, le refus ou l’acceptation de ses effets par les différents acteurs de cette communication.

Au sein des structures de la Fondation MalleyPrairie, la communication est l’outil prioritaire qui permet la circulation de l’information, des savoirs et de la parole. Ainsi, elle implique un engagement mutuel qui peut notamment reposer sur le passage de l’implicite à l’explicite. De plus, méta communication, vérification, reformulation contribuent à une plus juste compréhension des situations. Ainsi, la communication vise à l’autonomie des choix plutôt qu’à une orientation fermée de l’action.

Complexité

La complexité est une attention au  processus,  aux interactions et rétroactions entre les éléments antagonistes d’une situation ; de fait elle est une prise en considération de l’incertitude, du mouvement aléatoire entre: ordre/désordre, sujet/environnement, hasard/prédictibilité, autonomie/dépendance. La complexité est un appel au questionnement plutôt qu’à la facilité d’une solution toute faite.

Au sein des structures de la Fondation MalleyPrairie, approcher la complexité est un défi. C’est viser la prise en compte des multiples facteurs en présence. Cela implique pour les professionnel·les, autant que faire se peut, de penser ensemble et d’assumer l’incertitude. S’interroger mutuellement favorise la sortie d’une logique duelle, l’action plutôt que la réaction ou la soumission à la situation.
Une perception de la complexité des situations invite à une appréhension des choses telles qu’elles sont dans leur entier, sans les réduire ou les simplifier et d’en perdre le sens global.

Interdépendance

L’interdépendance se caractérise par les interactions et les dépendances entre les éléments d’un système de façon à ce que chacun puisse exister.

Au sein des structures de la Fondation MalleyPrairie, L’interdépendance se traduit par la mise en œuvre des responsabilités  partagées  entre  professionnel·les et bénéficiaires pour évoluer vers plus d’autonomie. Cela requiert une co-responsabilité, verticale et horizontale, des solidarités nécessaires à l’action, ce qui implique notamment le respect des ressources et des limites de chacun.

Synergie

La synergie se caractérise par la capacité de travailler ensemble à la réalisation d’un objectif commun. Elle favorise l’interaction des compétences et des ressources.

Au sein des structures de la Fondation MalleyPrairie, Face aux conséquences de la violence, la synergie vise la prévention, l’action et la protection et autant que faire se peut implique de déjouer les pièges de cette violence. Dans cette perspective, à l’engagement interprofessionnel s’ajoutent la motivation des bénéficiaires, la prise en compte de leurs choix et capacité de décision.

Créativité

La créativité est un processus impliquant la génération de nouvelles idées, concepts et actions, ou de nouvelles associations entre des idées, concepts et actions préexistants. Elle est le lieu d’une liberté qui invite à la résistance, à la transgression des habitudes et des balises.

Au sein des structures de la Fondation MalleyPrairie, La créativité est motivée par des formations et des réflexions partagées par les collaborateurs et collaboratrices. La créativité est  une  maïeutique et l’art de faire découvrir aux uns et aux autres, par le dialogue, les pistes d’un changement. Elle vise aussi un processus d’appropriation de son existence, de son devenir. C’est l’ajustement de soi au monde, là où il est possible d’agir.